Le naturopathe : explorateur de terrain

Je poursuis aujourd’hui ma série d’articles autour du travail de naturopathe. J’ai déjà pu l’évoquer dans ici : le naturopathe est un véritable chasseur de toxémie ! Dès le premier entretien on explore le terrain de la personne, une notion qui nous est essentielle dans notre approche naturopathique. C’est pourquoi je vous explique cette semaine ce qu’est le terrain ; notion si chère dans notre pratique.

Toxémie et terrain

Au premier rendez vous, j’essaie de cibler la cause de la toxémie à travers mon questionnaire d’hygiène vitale.

En naturopathie, la toxémie renvoie à l’idée d’humorisme (un nom un peu barbare qui n’a rien à voir avec votre humeur avant le café du matin ^^) c’est à dire les différents liquides qui vous constituent. Savez vous que votre corps est constitué à 70% d’eau ? Dans mon travail il est essentiel que je sache la cause et la nature de cette toxémie pour que je puisse vous accompagner de manière adaptée. 

Différentes problématiques ou dysfonctionnements du corps peuvent apparaître à des moments clés de votre vie, peut être au moment où vous ressentirez le besoin de consulter. Ces changements sont pour nous le reflet d’une accumulation de toxémie dans votre organisme et mon rôle est d’en trouver la cause afin de réguler votre état.

Le terrain correspond à l’ensemble des humeurs, c’est à dire aux différents liquides qui vous constituent : le sang et la lymphe principalement. Chez un individu de 70 kgs le terrain est de 49 kgs ! C’est énorme ! D’où la nécessité de boire régulièrement tout au long de la journée. 

L’eau emporte plus qu’elle n’apporte

Différents types de déchets et nutriments sont transportés dans l’organisme grâce à l’eau, elle est essentielle à notre équilibre. 

Les causes de la toxémie

Derrière le mot toxémie se cache les toxines (produites au sein même de l’organisme) et les toxiques (apportés par notre hygiène de vie et venant de l’extérieur). 

Les toxines

Si je ne devais retenir qu’une seule chose de mes heures interminables en cours d’anatomie- physiologie, c’est que le corps est une véritable usine dont nous sommes le chef d’orchestre. Notre organisme travaille jour et nuit (eh oui, il ne connaît aucun jour de repos et ce même lorsque vous dormez) et comme dans n’importe quelle entreprise, ce travail incessant produit énormément de déchets. Le but des émonctoires est de s’en débarrasser. Voici une liste de toxines : 

  • les cellules mortes, résultat de notre activité métabolique
  • les déchets issus du travail harassant de nos cellules 
  • certains micro organismes comme le Candida Albicans par exemple

Les toxiques

Contrairement aux toxines, ce type de toxémie vient de l’extérieur, parfois apportées par nos mauvaises habitudes alimentaires et hygiéniques : 

  • les pesticides
  • les additifs alimentaires 
  • les perturbateurs endocriniens
  • la pollution environnementale
  • une eau de mauvaise qualité 
  • tout ce qui est excitant : café, thé, chocolat, alcool, tabac

Cette liste n’a pas pour but de vous culpabiliser (pour la peine je rédige cet article en dégustant une tasse de café). Malgré tout, se nourrir exclusivement d’aliments industriels et boire 1 litre de café tous les jours n’est pas recommandé.

Ce qui fait le poison c’est la dose

On peut encore se faire plaisir à boire une tasse de thé vert ou un café en terrasse par une belle journée de printemps, ou se faire une soirée pizza de temps en temps. Je n’ai aucune envie de générer de la frustration chez certains d’entre  vous, ce n’est pas mon idée de la naturopathie : l’idée est de ne pas abuser excessivement de ces excitants.

Comment équilibrer son terrain ?

Plusieurs choses peuvent perturber notre équilibre interne : 

  • le stress (le foie y est très sensible)
  • la sédentarité : cause de la stagnation des liquides 
  • le froid
  • certaines carences
  • tout élément qui viendrait surcharger le travail de nos émonctoires

Limiter les sources de toxémie

Avant toute chose, il est essentiel de limiter la cause. Quand votre baignoire est bouchée, avant même de vous transformer en super plombier vous allez d’abord fermer le robinet et limiter ainsi l’arrivée d’eau. Dans votre corps c’est à peu près la même chose.

Ouvrir les émonctoires

Pour équilibrer son terrain, l’activité physique est la première technique à adopter ! Pourquoi ? Car c’est la seule qui permet d’ouvrir tous les émonctoires ! Running, marche, natation, sports collectifs, tout est possible ! La transpiration est essentielle à votre équilibre (d’où la problématique des anti transpirants et des déodorants industriels, mais c’est un tout autre sujet). Grâce à celle ci, vous éliminez les acides et les cristaux qui sont des types de déchets.

Faire une cure détox

Conseillée aux intersaisons (printemps et automne) la cure détox permet d’éliminer les toxines en appuyant le travail d’un des quatre émonctoires. Je ne suis pas fan des “cures détox 4 émonctoires” comme on peut en croiser chez certains laboratoires. Il est toujours plus intéressant de cibler une source de toxémie pour se concentrer sur un émonctoire en particulier. 

La respiration

Le stress génère du cortisol (ce qui est très néfaste à l’organisme), pratiquer régulièrement la cohérence cardiaque permet de baisser ce taux de cortisol et apporte douceur, calme et apaisement. Vous pouvez vous aider de cette vidéo pour placer votre respiration. Je conseille de pratiquer cet exercice 3 fois par jour pour bénéficier de tous ses bienfaits.

J’espère que vous y voyez plus clair dans ces définitions autour du métier de naturopathe. le but de cette série d’articles est de poser les bases de la naturopathie afin de comprendre comment je travaille au quotidien dans mon cabinet.

N’hésitez pas à me poser des questions à ce sujet 🙂

En attendant prenez soin de vous, et n’abusez pas trop du café ^^ 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire